LE PETIT DICTIONNAIRE DE L’INFLAMMATION

Quel est le point commun entre une brûlure, un bouton d’acné, l’obésité, un cancer et une appendicite? Ces événements font tous intervenir un même mécanisme: l’inflammation. Cette réaction normale du système immunitaire s’enclenche dès lors qu’une agression externe (une infection par exemple) ou interne (des cellules cancéreuses) a lieu. Comment se déclenche une réaction inflammatoire? À quoi sert-elle? Est-elle toujours bénéfique? On s’est penché sur ces questions.

Mais tout d’abord, qu’est-ce que l’inflammation?

L’inflammation est une affection dans laquelle une partie de votre corps devient rouge, enflée et douloureuse.

L’origine du mot est latin “inflammare” qui signifie “mettre le feu avec passion.” Oh ça sonne pas mal romantique ça, non?

Mais ce n’est pas romantique du tout….Qu’est-ce que cela signifie pour nous, dans notre corps, et pourquoi devons-nous prendre l’inflammation si au sérieux?

Nous marchons tous très bien dans ces machines intuitives qui constituent notre corps. Chaque système régule les hormones, les fluides, les réponses physiologiques, les réactions enzymatiques et plus encore, des milliers et des milliers de fois par jour. Nos corps sont comme des boulangers ce qui veut dire qu’ ils utilisent la précision et la science pour chronométrer et tout mesurer. Rien n’est laissé au hasard. Il n’y a tellement pas de hasard dans le corps humain que l’inflammation est conçue uniquement pour se produire de manière intermittente et rare.

Lorsque nous ressentons de la douleur, que nous nous heurtons à un coin du bureau ou que nous profitons de longues séances de cardio, notre corps tente de se soigner en se gonflant la poitrine sous forme de protéines appelées cytokines, qui vont directement à la source de l’action. Ensuite, vos artères se dilatent, le débit sanguin augmente et les hormones associées à vos globules blancs aident à guérir les tissus endommagés. Une chaleur ou une douleur est également accompagnée pour indiquer le processus de guérison. Si vous avez une égratignure ou une ecchymose, ces réactions disparaissent après quelques jours et votre corps passe au suivant. Ceci est connu comme une inflammation aiguë, et sans elle, nous serions plus délicats que le papier de soie.

L’usure habituelle liée à la pollution de l’environnement, a une mauvaise alimentation, au stress, au manque de mouvement, au tabagisme, à la consommation excessive d’alcool et au stress (le stress est délibérément mentionné deux fois parce que ça compte!!)  crée un climat propice à l’inflammation chronique. Cela signifie que vos globules blancs activent leur sirène pour commencer le processus de guérison, même en cas d’urgence, mais n’ayant nulle part où aller et rien à faire, ils finissent par attaquer les organes, ou les cellules et tissus nécessaires. Si votre corps est toujours sur la défensive, vous pouvez être exposé à une multitude de problèmes de santé, notamment le diabète, l’arthrite, le cancer, les allergies, l’asthme, la maladie de Crohn et la dépression pour ne nommer que ceux-là. Nous devons revenir à la base et redécouvrir les pouvoirs de guérison de la nourriture et des herbes et guérir notre esprit afin de lutter contre ce risque pour la santé.

Quels sont les signes de l’inflammation? 

Ils dépendent du type de l’inflammation : la rougeur, l’œdème, l’augmentation de la chaleur locale, la douleur constituent les signes connus. 

Quels sont les aliments les plus inflammatoires? 

Si vous voulez être conscient de l’inflammation, soyez conscient des quantités que vous consommez :

  1. Dans les produits frits comme les frites, les mets chinois, les croustilles, etc … , 
  2. Le gluten, 
  3. Les produits laitiers, 
  4. La viande et les œufs, 
  5. Les huiles de cuisson raffinées, 
  6. Les produits en boîte avec conservateurs et additifs,  
  7. Les glucides raffinés, comme le pain blanc et les pâtisseries , 
  8. Les boissons gazeuses et autres boissons sucrées , 
  9. La margarine, le shortening et les saindoux. 
  10. En fait, il s’agit de tous les aliments transformés.

L’inflammation est-elle bénéfique?

En général, l’inflammation est une réaction utile à l’organisme puisqu’elle lui permet de se défendre de façon ponctuelle contre une agression. On parle alors de réaction inflammatoire «aiguë». Mais, dans certains cas, il arrive que l’inflammation perdure jusqu’à devenir chronique. Le plus souvent, elle n’est pas déclenchée par une blessure ou une infection mais par des signaux de «danger» dont l’origine n’est pas toujours connue. Cette réaction inflammatoire chronique échappe alors à la régulation du système immunitaire. Elle devient néfaste et doit être contrôlée.

Nos diplômés en Orthothérapie apprennent les hauts et les bas de l’inflammation afin de traiter et guider adéquatement leur clientèle.